Rechercher

Labels

Label Climate Care
Label ECOCERT
Label SA 8000
Label ISO 9001
Label SEDEX
Label Fairtrade
Label Green America Label GOTS


Qu'est ce que le Coton Bio ?

 

Le coton dit biologique a tout simplement été cultivé de manière biologique ; ce qui signifie :

undefined

  • L'absence d'intrants chimiques, de pesticides ; utilisation de compost naturel
  • Une consommation d'eau réduite de moitié (simple conséquence du premier point : l'eau est surtout utile pour diluer les intrants)
  • Une rotation des cultures pour oxygéner la terre, la préserver et casser l e cycle potentiel des maladies

La culture bio du coton a un impact extrêmement positif sur la vie des fermiers et celle de leur entourage :

  • Amélioration de la santé des producteurs de coton et de leur famille : plus de vertiges, de troubles respiratoires, ou d'allergies
  • Fin du cycle infernal des endettements contractés pour acheter les pesticides … voire les OGMs. Beaucoup de fermiers prennent des paris très risqués sur le prix du coton et se retrouvent à la fin de la saison sans assez d'argent pour rembourser les emprunts…

Le coton côté jour :

  • c'est 70 % du marché mondial des textiles,
  • 25 millions de tonnes produites chaque année,
  • 2.5 % des surfaces cultivées de la planète.

Le coton côté nuit :

  • c'est 25 % des insecticides utilisés dans le monde
  • un million de personnes intoxiquées par ces derniers
  • et 22 000 morts chaque année.

L'utilisation excessive de fertilisants et pesticides a pour conséquence la dégradation des sols, la baisse des rendements, des résistances des ravageurs aux pesticides ainsi qu'une réduction considérable des revenus des producteurs de coton. Pour toutes ces raisons les pays producteurs de coton s'intéressent de plus en plus aux modes de production alternatifs comme la production de coton biologique et équitable.

Ce sont également des centaines de millions de mètres cubes d'eau d'irrigation qui pourraient servir à augmenter les rendements des cultures vivrières. Il est donc important de choissir le coton biologique dans l'intérêt de la nature et des hommes.

L'importance du coton dans l'économie

 

Les plus grands producteurs sont la Chine, les Etats Unis et l'Inde, suivis du Pakistan de l'Ouzbékistan, et du Brésil. La FAO estime que près de 100 millions de familles rurales dépendent directement de la production de coton.

Avantages de la production bio et équitable du coton

AspectCoton bio et équitable
ENVIRONNEMENT
  • augmentation de la biodiversité
  • équilibre écologique entre les parasites et les animaux
  • moins de pollution
SANTE
  • moins de risque sanitaire des pesticides
  • pas de maladies chroniques
  • production d'aliments sains
FERTILITE DU SOL
  • fertilité du sol maintenue ou améliorée par l'apport d'engrais organiques et des cultures de rotation
MARCHE
  • rapport plus étroit entre les acheteurs et les producteurs
  • produit labélisé et prix plus élevé
  • garantie du prix minimal
ECONOMIE
  • coûts de production réduits
  • faible risque financier
  • amélioration du revenu
ORGANISATION
  • plus de participation et services améliorés par une structure démocratique de producteurs

La production de coton biologique adopte les principes du commerce équitable.

La culture du coton biologique

Le cotonnier

Le cotonnier (Gossypium) appartient à la famille des Malvacées, comme le gombo et l'hibiscus. A l'état sauvage, le cotonnier est une plante vivace (pérenne), robuste avec des feuilles velues et de courtes fibres. En culture, le cotonnier est une plante annuelle.

Climat et pluviométrie

Le coton est cultivé dans des régions à climat sec et à longs cycles végétatifs sans gel, avec une température élevée (de préférence autour de 30° C), et un ensoleillement suffisant. Un minimum de 500 mm d'eau par an bien repartis dans le temps de la germination à la formation des capsules est suffisant pour le cycle complet du cotonnier. L'excès d'eau entraîne une baisse de rendement (perte de capsules) sans que la plante ne présente aucun signe apparent d'anomalie.

Le sol

Les sols se composent de sable, d'argile, de limon et de matières organiques et servent de réservoir aux nutriments et à l'eau nécessaires à la croissance des plantes. Un sol en bonne santé abrite des communautés de microbes vivantes qui participent à la décomposition des plantes et des animaux morts, libérant ainsi les nutriments qui seront utilisés par les plantes.

Les sols lourds (sols profonds, argileux, couleurs sombres), par contre, se caractérisent par une grande capacité de rétention d'eau, une grande fertilité et un moindre risque d'être affecté par la sécheresse. Dans ce cas, la culture intensive de variétés à haute performance est possible (par exemple maïs, hibiscus, coton FK 37, haricots, soja, sorgho, voandzou, sésame). Les sols lourds demandent un labour plus profond et des fréquentes opérations culturales.

 

Les normes en agriculture biologique et équitable

L'agriculture biologique et l'agriculture équitable sont réglementées par des normes (standards) consignées dans des référentiels. Pour commercialiser du coton bio et équitable sur le marché international, tout producteur, transformateur et exportateur doit se conformer aux normes et règlementations établies.

La conformité d'un projet bio-équitable est vérifiée à travers des inspections annuelles effectuées par des organismes de certification indépendants. La certification vise à obtenir des certificats attestant que le processus de production est conforme aux normes établies par la communauté.

Par rapport à la certification biologique les règlements les plus importants sont ceux de l'Union Européenne (CEE 2092/91), des Etats-Unis (NOP) et du Japon (JAS). Pour la certification équitable, le référentiel de comparaison est celui mis en place par la fédération FLO (Fair Trade Labelling Organisation).

Les standards diffèrent suivant les contextes spécifiques dans les pays producteurs et le type de produits. Ces standards sont favorisés par un certain nombre d'organisations du commerce équitable, dont la plupart sont associées à l'Association Internationale pour le Commerce Equitable (IFAT).


AccueilAccueil